2012/11/16

HKH n°9 : Les transports - Episode I

Les Trams-sports

Nous commençons aujourd'hui une série d'épisodes sur les transports d'Hong Kong. Je ne sais pas encore si ces articles se suivront ou si leur parution sera aléatoire pour éviter la monotonie et surtout pour me laisser le temps de prendre des photos (parce que par définition, un véhicule, ça bouge).

Le premier article de cette série est au sujet du Tramway. Les trams ayant une vitesse de croisière phénoménalement paisible, ils ne sont pas très difficiles à suivre (voire à précéder) afin de capturer quelques images.

Il a l'avantage d'être le transport le moins cher d'Hong Kong (environ 0,23€) et d'avoir, au risque de me répéter, une vitesse de touristes. Il est rigolo, un peu décalé et les publicités qui l'ornent sont parfois surprenantes. De plus, le trajet d'un point à un autre sera à peu près constant en terme de temps quelques soient les conditions de circulation (et non, ce n'est pas évident car les autres véhicules lui coupent parfois la route. Voir ci-dessous)

Il a l'inconvénient, quand on n'est pas un touriste, d'être délaissé au profit d'un transport plus rapide. En outre, si de grandes fractions du Tramway ne sont utilisées que par le Tram, les autres véhicules ont une tendance à passer aussi sur le chemin (ils suivent la signalétique qui les obligent à faire ça, donc ils n'ont pas tort, mais c'est pénible). Vous le voyez par exemple sur la photo ci-contre où un Minibus rouge, dont on reparlera dans un autre article, est sur la voie du Tram.
Source
La ligne du Tram, qui parcourt Hong Kong Island du Nord-Ouest au Nord-Est en passant par le Nord (et non pas le Sud), permet aussi de voir la limite d'Hong Kong du temps où aucun terrain n'était encore gagné sur la mer. Car oui, Hong Kong a du relief ce qui cause un manque de place des plus contraignants.

Source
Enfin, vous pouvez aussi réserver un tram pour faire une giga-teuf (grosse fête, ndlr) à bord.


 Coucou !!


Aucun commentaire: